Cérémonies du 3 juin 2019:

Lundi 3 juin, grâce à Michèle André, sa fille, une plaque a été dévoilée 19, rue du Plat, (69002), en souvenir de Gustave André, résistant, retiré de la prison de Montluc le 23 août et massacré à Limonest dans la nuit du 28 au 29 août 1944, avec Roger Goutarel.

Bruno Permezel, président d l’ARM, Denis Broliquier, maire du 2ème arrondissement de Lyon
G. Latour présente la vie de Gustave André
Rue du Plat, les participants

Le même jour, Place Bellecour, hommage aux personnes massacrées dans les caves de la Gestapo :

Le 27  juin 1944, Henri Carrot 24 ans de Bourg de Thizy, employé des PTT,

Le 29 juin 1944, Moïse Meyer, arrêté le jour même avec sa fille Eliette et son petit-fils Claude Bloch,

Début juillet 1944, Pierre Haguenauer, 17 ans, étudiant en chimie, arrêté le 24 juin 1944, torturé à Bellecour, disparu début juillet,

Le 10 juillet 1944, Max Barel, 31 ans,

Le 17 juillet, Jacques Kramkimel, 21 ans, étudiant de Bézier , disparu après son arrestation,

Le 9 août, Alexandre Dardel, 34 ans, employé SNCF (non passé par Montluc),

Antoine Pierre Chazal, 35 ans, de la Direction de la Régie des transports de Saône et Loire,

M. Delettre, 45 ans, père de 4 enfants, de Thoissey,

Jacques Farinetti 18 ans, arrêté à la préfecture de Saône-et-Loire,

Marcel Gidon, 17 ans,

Marcel Humbert, 16 ans,

et 4 inconnus dont probablement Isaac Bensignor, 54 ans, père de 2 enfants, commerçant.

Dépot de gerbe par Rosette Giroud-Cézard
Appel des morts par Claude Sommer
place Bellecour, les partipants

photos de Robert Brero